Familles

Parcours thématique publié par le Centre MeTRa, Université de Bologne (Italie)

 

Dans les fictions pour enfants, les familles jouent souvent un rôle central et de nombreuses histoires se déroulent dans un cadre domestique. Cependant, les familles « de papier » par opposition aux « vraies » familles ont toujours tendance à être largement représentées selon le modèle de la famille nucléaire traditionnelle : père, mère, enfants. Cette représentation stéréotypée est encore trop souvent présentée comme la norme, ignorant ainsi la complexité et la pluralité de la vie quotidienne vécue par la plupart des enfants, à la fois directement et à travers la vie de leurs amis. Comme le note Mary Hoffman dans The Great Big Book of Families (Le Grand Livre des Familles), « il était une fois des familles qui, la plupart du temps, dans les livres, ressemblaient à ceci : un papa, une maman, un petit garçon, une petite fille, un chien et un chat. Mais dans la vraie vie, les familles ont toutes sortes de formes et de tailles.  »

La littérature pour enfants et notamment les albums ont été largement analysés, ce qui a permis de montrer leur rôle dans le renforcement des stéréotypes de genre, en termes de représentation des personnages masculins et féminins, de rôles de genre et de relations asymétriques entre les hommes et les femmes. Les personnages féminins ont en particulier tendance à être sous-représentés ; souvent passives, ces femmes sont principalement représentées dans des espaces clos, enfermées dans des rôles traditionnels. Quand il s’agit de parents et de rôles parentaux, les mères et les pères ont aussi tendance à être représentés de façon stéréotypée dans leurs rôles comme dans leurs comportements, souvent très traditionnels : le modèle de la mère comme femme au foyer et celui du père comme soutien de famille restent la norme. Les mères se dévouent pour les autres, elles nourrissent, débordent d’affection ou elles sont des matrones strictes qui veulent tout contrôler ; elles sont décrites dans leurs tâches ménagères et dans le soin des enfants. Les pères sont souvent sous-représentés, ils sont « invisibles », absents, ils ne s’impliquent pas dans le soin des enfants ni dans les activités domestiques, ils travaillent à l’extérieur de la maison, ils sont comme détachés et incapables d’exprimer leurs émotions. Lorsque sont favorisés des rôles de genre inégaux et hiérarchiques, les familles se trouvent donc placées au cœur d’un mécanisme qui sous-estime les personnages féminins mais aussi des qualités et des activités généralement à l’œuvre dans la représentation des personnages féminins et masculins, qu’ils soient enfants ou adultes. En même temps, les personnages masculins sont « emprisonnés » dans des représentations rigides et conservatrices de la masculinité qui limitent la possibilité de modèles alternatifs. Les familles nucléaires hétérosexuelles et les images hautement normatives des mères et des pères prévalent toujours.

Si les représentations de genre jouent un rôle primordial dans la socialisation et le développement de l’identité des enfants, il est alors essentiel de leur offrir à tous des livres qui reflètent leur vie ainsi que des livres libérés de tout stéréotype qui puissent valoriser et valider leurs expériences familiales. La représentation inclusive des familles vise à valider l’expérience quotidienne des enfants, quel que soit le type de famille auquel ils appartiennent. Les familles ne sont plus monolithiques mais plurielles et changeantes. Une représentation qui prend en compte cette réalité, sans hiérarchiser les différentes expériences familiales, répond au désir et au besoin d’acceptation et d’appartenance des enfants, tout en les éduquant à la diversité et au respect.

À la lumière de cette représentation générale, les livres traitant des familles « non traditionnelles » soulignent à quel point chaque expérience est précieuse et positive, que les familles peuvent avoir des formes et des tailles variées et qu’aucune famille n’est mieux qu’une autre. Les livres rassemblés dans ce parcours thématique aident les enfants à découvrir les différentes configurations que peut prendre une famille et les différentes façons dont elle peut être créée. Les familles peuvent être nucléaires (Una familia muy normal), mono-parentales (Una mamma e basta ; Mara i tata), de même sexe (Heather has two mommies ; Le mie due mamme ; Il matrimonio delle mie due mamme ; Je ne suis pas une fille à papa ; Papa, c’est quoi un homme haut sèkçuel? ; Daddy’s roommate ; Mi papá es un payaso ; Yo tengo dos mamas), multiraciales (Questa non è una baby-sitter) les parents peuvent être divorcés et les familles recomposées (Qual è il segreto di papà? ; Yo también tengo un padre ; Ma super famille), les enfants peuvent être adoptés ou hébergés en familles d’accueil (Matilde si fidaОсиновяване / Adoption ; Welcome to the family) et leurs parents peuvent ne pas être les parents biologiques. En rencontrant différentes familles, parfois humaines parfois animales (La famille dans tous ses états ; Naše obitelji ; ¡Maravillosas familias! ; In famiglia ; The great big book of families ; Worm loves worm), les enfants apprennent que seuls comptent le bonheur et l’amour, et non le genre, l’origine biologique ou la couleur de la peau. Les livres inclus dans cette bibliographie célèbrent la diversité et véhiculent une représentation multidimensionnelle, pluraliste et non discriminatoire des familles en termes de composition, de sexe et d’origine ethnique.

Ces livres sur le thème de la famille favorisent la compréhension culturelle et mutuelle et ils enseignent aux enfants l’importance de la diversité, de l’égalité des sexes et du respect. En élargissant la représentation des familles pour englober la pluralité des familles de la vie réelle, ces livres brisent ainsi les stéréotypes de genre, en particulier en termes de représentations et de rôles des parents. Parfois, les mères et les pères sont des parents célibataires et ils sont heureux et épanouis ; les mères sont fortes et pleines de ressources, elles travaillent et mènent une carrière professionnelle ; les pères sont décrits comme passant du temps avec leurs enfants, prenant soin d’eux, effectuant des tâches ménagères ou participant à des activités domestiques, partageant ainsi les soins et le travail domestique avec leurs partenaires ; ils éprouvent et expriment des sentiments et des émotions. Certains livres mettent l’accent sur la relation entre un père ou une mère et leur enfant, soulignant la valeur et l’importance d’un lien émotionnel fort. Mais les familles ne sont pas composées uniquement de parents : grands-parents (Il trattore della nonna ; W i nonni!), frères et sœurs (Mia sorella è un quadrifoglio ; ¡Manda narices! ; L’une belle ; Oh, boy !  ; Маслекют на горния етаж / Maslekjut on the upper floor), oncles et tantes (Il matrimonio dello zio ; Willie and Uncle Bill) viennent rejoindre les nouveaux portraits sans stéréotypes mais aux multiples facettes, de ces « vraies » familles.

La représentation inclusive des familles propose que « le lien qui unit une famille n’est pas celui du sang, mais celui du respect et de la joie pour la vie de l’autre. Ce qui fait de nous des parents et des enfants n’est ni la chair ni le sang ; c’est le cœur » (Sandro Natalini, In famiglia).

 

 

Quelques livres sur les familles:

  • Andrés, José Carlos, Natalia Hernández, Mi papá es un payaso. NubeOchoEdiciones, Madrid, 2015.
  • Austrian, J. J., Mike Curato, Worm loves worm. HarperCollins/Balzer& Bray, New York, 2016.
  • Battilani, Antonella, Matilde si fida. Almayer, Modena, 2008.
  • Boulanger, Anne, Papa, c’est quoi un homme haut sèkçuel ? Zoom éditions, Merzig, 2007.
  • Емилова, Ваня, Илиева, Антоанета, Маслекют на горния етаж (Maslekjut on the up floor), Рива, София, 2016.
  • Fiengo, Maria Silvia, Sara Not, Il matrimonio dello zio. Lo Stampatello, Milano, 2014.
  • Guerrero, Luisa, ¡Maravillosas familias! ONG por la no discriminación, Barcelona, 2011.
  • Herrera Patiño, Gladys Kaia, Una familia muy normal.Edex, Bilbao, 2012.
  • Hoffman, Mary, Ros Asquith, The great big book of families. Frances Lincoln Children’s Books, London, 2015.
  • Hoffman, Mary, Ros Asquith, Welcome to the family. Frances Lincoln Children’s Books, London, 2014.
  • Honoré, Christophe, Antoine Guillopé, Je ne suis pas une fille à papa. Thierry Magnier, Paris, 1998.
  • Honoré, Christophe, Gwen Le Gac, L’une belle, l’autre pas. Actes sud junior, Arles, 2013.
  • Iacolucci, Fabiana, Il matrimonio delle mie due mamme. Il Ciliegio, Lurago D’Erba, 2017.
  • Iacolucci, Fabiana, Le mie due mamme. Il Ciliegio, Lurago D’Erba, 2017.
  • o.o., Našeobitelji. Roditelji u akciji – RODA, Zagreb, 2017.
  • Knežević, Đurđa, Petra Grozaj, Mara i tata. Pučko otvoreno učilište Korak po korak, Zagreb, 2006.
  • Kuruvilla, Gabriella, Gabriella Giandelli, Questa non è una baby-sitter. Terre di Mezzo, Milano, 2010.
  • Lázaro López, Carmen, Yo tengo dos mamás, ¿y tú? Autoedición, Madrid, 2016.
  • Liván, Paco, Iván Prieto, ¡Manda narices! OQO Editora, Pontevedra, 2005.
  • Masini, Beatrice, Svjetlan Junaković, Mia sorella è un quadrifoglio. Carthusia, Milano, 2012.
  • Maxeiner, Alexandra, Anke Kuhl, La famille dans tous ses états. La joie de lire, Genève, 2017.
  • Милчева, Велина, Емилия Коларова, Осиновяване: Кученцето Лила избира майка (Adoption: Puppy Lila chooses a mother). Прес, София, 2009.
  • Murail, Marie-Aude, Oh, boy ! L’école des loisirs, Paris, 2015.
  • Natalini, Sandro, In famiglia. Fatatrac, Firenze, 2011.
  • Newman, Leslea, Laura Cornell, Heather has two mommies. Candlewick Press, Somerville, 2016.
  • Nöstlinger, Christine, Yo también tengo un padre. Alfaguara, Madrid, 2002.
  • Obber, Cristina, Silvia Vinciguerra, Giorgia e Giorgio. W i nonni! Settenove, Cagli, 2017.
  • Pardi, Francesca, Ursula Bucher, Una mamma e basta. Lo Stampatello, Milano, 2013.
  • Pardi, Francesca, Desideria Guicciardini, Qual è il segreto di papà? Lo Stampatello, Milano, 2011.
  • Raisson, Gwendoline, Magali Le Huche, Ma super famille. Père castor – Flammarion, Paris, 2009.
  • Roveda, Anselmo, Paolo Domeniconi, Il trattore della nonna. Giralangolo, Torino, 2014.
  • Schwartz, Amy, Willie and Uncle Bill. Holiday House, New York, 2012.
  • Willhoite, Michael, Daddy’s roommate. Alyson Wonderland, Los Angeles, 2001.